19 avril 2018

Alabaster & Moi / E. Lockhart


Auteure : E. Lockhart
Titre original : The Disreputable History of Frankie Landau-Banks
Traducteur : Amélie Sarn
Nombre de page : 260
Editeur : Hachette Romans
Date de sortie : 7 Mars 2018

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Frankie Landau-Banks n’est pas le genre de fille à accepter qu’on lui dise « non ». Surtout quand « non » signifie l’exclusion d’une société secrète. Encore moins lorsque ladite société, exclusivement masculine, est dirigée entre autres par son petit ami.
Frankie Landau-Banks est le genre de fille déterminée à montrer aux garçons du pensionnat huppé d’Alabaster qu’elle est plus intelligente qu’eux.
Du genre à prouver qu’elle peut changer le monde à l’aide de betteraves en boîte et de soutiens-gorge.

MON AVIS : Ayant déjà entendu parlé de l'auteure, en bien, j'ai sauté sur l'occasion de la sortie du roman "Alabaster & Moi" pour faire connaissance avec sa plume. Et à mon avis, ce n'était pas forcément celui par lequel j'aurais du commencer. 

Frankie Landau-Banks va rentrer en seconde dans le très sélect lycée d'Alabaster. Pendant l'été, son corps à bien changée et elle qui était jusque là invisible, va soudain attirer l'attention des garçons. Surtout un et pas n'importe lequel, Matthew, celui sur lequel elle a flasher pendant toute sa première année à Alabaster. Mais quand ce dernier la lâche en plein rendez-vous et qu'elle s'aperçoit qu'il fait partie de la société secrète d'Alabaster, dans laquelle les filles ne sont pas les bienvenues, elle va tout faire pour leur prouver que son intelligence est supérieur à la leur.

Le résumé et la couverture me faisaient de l’œil et je m'attendais à passer un bon moment avec cette lecture. Malheureusement, mon ressenti est plutôt mitigé car pendant un bon moment, je me suis demandée où l'auteure voulait en venir. Et surtout, je n'ai pas accroché à la façon dont est racontée le roman. Je pensais trouver un récit amusant et j'ai plutôt découvert une succession d'anecdote parfois sans intérêt à mes yeux (où peut-être n'ais-je pas saisie la subtilité de ces anecdotes). 

Au début du roman, je trouvais Frankie plutôt sympathique mais au fil des pages, son ambition m'a donné l'impression qu'elle avait les dents qui rayaient le parquet. Son obstination a prouver que les filles peuvent être plus intelligente que les garçons, parfois en leur portant préjudice, devient rapidement agaçante. Car paradoxalement, elle reste avec un garçon qui, visiblement, la considère plus comme un pot de fleur qu'autre chose. 

Comme je le disais plus haut, je ne pense pas qu'il s'agisse du roman adéquat pour me faire une réelle idée de la plume de l'auteure. Le livre est construit de chapitre plus ou moins courts, où l'histoire est racontée de façon un peu décousue. Du coup, j'ai eu du mal a rentrer dans l'histoire et à m'attacher aux personnages car j'avais l'impression d'être uniquement spectatrice. La dernière partie du livre rattrape le reste, ce qui me laisse sur une impression finale plus mitigée que négative.

En conclusion, une première découverte plutôt mitigée de la plume de E. Lockhart mais je pense que je n'en resterais pas là. Je tenterais sans doute à l'occasion un autre roman pour me faire une autre idée.

Sur Amazon : Alabaster & Moi

16 avril 2018

Un portable, un chat roux et un inconnu / Aurore Chatras


Auteure : Aurore Chatras
Nombre de page : 156 (format numérique)
Editeur : Alter Real
Date de sortie : 6 Avril 2018

PRESENTATION DE L'EDITEUR : La journée de Maddie avait été parfaite : une réussite professionnelle et un rendez-vous avec le type le plus mignon du bureau. Mais voilà qu’à quelques heures de sa soirée mémorable, elle casse son téléphone. Désemparée, elle tombe sur une vente de smartphone exceptionnelle. Mais son nouveau portable lui réserve bien des surprises.
Entre un chat roux diabolique, une mère farfelue, une sœur nombriliste et une meilleure amie qui fait ce qu’elle peut, Maddie va-t-elle réussir à percer le mystère de son téléphone ?

MON AVIS : Lorsque Amélia du blog "Les Histoires d'Amélia Culture Geek" m'a proposé ce livre dans le cadre d'un blog tour pour sa sortie, j'ai rapidement accepté la proposition. La couverture et le résumé promettait un bon moment de détente et qui plus est, cela me permet de tenter l'aventure blog tour.

Maddie est une trentenaire en quête du prince charmant. Alors qu'elle a rendez-vous avec le tombeur de la boite où elle travaille, rien ne va se passer comme elle l'imaginait. A cause de son chat "Archi", que tous ses proches considèrent comme un affreux matou, elle casse son téléphone. Mais signe du destin, elle tombe sur une offre incroyable pour un nouveau smartphone. Elle qui est habituellement plutôt craintive pour les achats sur internet, saute pourtant sur l'occasion. C'est le début d'une aventure assez rocambolesque pour Maddie car ce téléphone parait plutôt mystérieux.

Autant le dire de suite, le roman est à l'image de la couverture et du résumé. C'est frais, léger et on entre facilement dans l'histoire avec l'envie de découvrir le mystère qu'elle cache. Maddie est assez touchante par son côté maladroit et fantasque. Il faut dire qu'avec la famille qu'elle a, cela ne pouvait pas être autrement. Entre sa mère qui veut à tout pris la caser et qui s'emballe souvent pour pas grand chose et sa sœur qui n'est pas beaucoup mieux, elle subit pas mal de pression. Elle peut heureusement compter sur sa meilleure amie pour l'aider dans sa quête et la suivre dans ses idées les plus folles.

La plume de l'auteure est très fluide (en dehors de quelques petites maladresses inoffensives) et il en ressort un roman feel-good dans l'air du temps, avec des passages très drôles, assez rocambolesques. La petite touche de fantastique apportée par le mystère du téléphone s'intègre parfaitement à la légèreté du roman et l'auteure parvient à nous captiver en nous donnant envie de découvrir le pourquoi du comment. Et je dois dire que la clé du mystère est assez originale, l'auteure n'a pas cherché à faire dans la facilité avec une explication bateau, je n'aurai jamais pensée à une telle explication.

En conclusion, j'ai vraiment passé un agréable moment avec ce petit roman mêlant feel-good et fantastique. J'ai juste une petite réserve sur l'épilogue, qui pour le coup m'a paru comme "un peu de trop", créant comme un décalage avec le reste du roman.

Pour commander l'ebook : Un portable, un chat roux et un inconnu

Les chroniques de mes compagnes de blog tour (qui seront ajoutées au fil des jours) :
- Léa : Mlle Lee
- Amélia : Les histoires d'Amélia Culture Geek
- Coraline : Passion Addict
- Marie :
- Emilie :
- Sheona : 

C'est lundi, que lisez-vous ? n°196

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 

2 - Que suis-je en train de lire ?


3 - Que vais-je lire ensuite ? 

 

Et vous, que lisez-vous ?

15 avril 2018

In my Mailbox n°121

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir

Cette semaine, 2 livres ont trouvés le chemin vers ma boite aux lettres : une suite (mais ma lecture du premier avait été mitigé du coup, je ne suis pas forcément motivée pour l'instant) et un roman que j'attendais avec impatience (et je vais devoir faire encore d'un peu de patience car j'ai encore deux lectures à faire avant de m'y mettre)


Et vous, quelles sont vos dernières acquisitions ?

13 avril 2018

Guillaume Musso : info sur "La jeune fille et la nuit"

C'est dans une dizaine de jour, le 24 Avril précisément, que sortira le nouveau roman de Guillaume Musso. Voilà un petit récapitulatif des infos connues à son sujet.

Cette année, c'est aux éditions Calmann Levy que nous découvrirons "La jeune fille et la nuit". Un roman présenté comme un thriller avec un mystère entourant la disparition d'une jeune fille 25 ans auparavant. En voici la quatrième de couverture :


Pour la couverture, l'auteur a choisi "une couverture couleur ivoire dont les nervures irrégulières symbolisent les sillons des souvenirs et la trajectoire des chemins de la vie."


Et histoire de vous faire saliver encore plus, voici une bande annonce du livre !


Source : Toutes les infos proviennent de la page facebook de Guillaume Musso et du site Calmann Levy dédié au roman où vous trouverez toutes les adresses pour le pré-commander (et participer à un concours par la même occasion.

12 avril 2018

Panthera T.1 : Les yeux / Aude Vidal-Lessard


Auteure : Aude Vidal-Lessard
Nombre de page : 363
Editeur : Dreamland Editions
Date de sortie : 3 Janvier 2018

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Alana n’est pas une simple humaine. Avec sa meilleure amie Amy, elle partage un secret : ce sont des Pantheras, des créatures mi-femme, mi-félin. En dépit de leurs différences les deux adolescentes mènent une vie tranquille dans la bourgade de BlackFalls.
Une quiétude brusquement troublée par l’arrivée de la famille Daniels. Le cadet, Shay, affole immédiatement les sens d’Alana par sa beauté à couper le souffle et son air mystérieux. Entre son cœur en émoi et son instinct qui lui hurle de fuir, la jeune fille ignore si elle peut accorder sa confiance au nouveau venu.
Car l’adolescente n’est pas la seule à dissimuler sa vraie nature. Et celle du séduisant Shay pourrait bien s’avérer très dangereuse...

MON AVIS : Cela faisait un petit moment je pense que je n'avais pas lu ce genre de roman et j'avais un peu peur de ne plus y trouver de plaisir. Au final, j'ai passé un moment agréable même si ce ne fut pas transcendant.

Alana est une Panthera, créature mi-humaine, mi-féline. Elle se sent totalement libre lorsqu'elle prend sa forme de panthère. Mais avec Amy, sa meilleure amie, elles sont bien entendues obligées de cacher leur véritable nature et mène la vie des adolescentes de leur âge, à quelques détails prés. L'arrivée de Shay à BlackFalls va soudain mettre l'instinct animal d'Alana en ébullition. Qui est-il pour provoquer un telle effet sur la jeune fille ? 

On retrouve ici le schéma classique de ce genre de roman, une créature qui cache sa vrai nature sous une apparence humaine, une rencontre qui va tout changer et un danger qui rode, menaçant le personnage principal. L’intérêt ici étant que la créature est un métamorphe, mi humain-mi félin (ça change légèrement du loup-garou) et que l'auteure a su développer son univers même si dans l'immédiat, elle n'a pas encore tout dévoilée, et j'ai trouvé son univers interessant. 

Les personnages sont plutôt attachants et sympathiques et l'action présente. Par contre, certains passages m'ont donnés une impression de déjà-vu (qui me faisaient fortement penser à Twilight je dois dire) et j'ai trouvé ceux entre Alana et Shay légèrement redondants.

L'écriture de l'auteure est assez fluide même si j'ai parfois bloqué sur certaines expressions, pensant parfois à une erreur avant de me rendre compte que l'auteure est d'origine canadienne (même si par endroit, il y a quand même des petites erreurs dans le texte). Je me suis laissait prendre par l'histoire et la plume de l'auteure qui nous fait passer des moments drôles, sensuels ou plus sombres. 

En conclusion, un premier tome comme une mise-en-bouche. Je suis contente d'avoir fait la connaissance d'Alana, Shay, Logan, Amy et les autres et d'avoir mis le pied dans l'univers des Pantheras. Même s'il s'agit plus d'une sympathique lecture, je suis curieuse de savoir ce qui va leur arriver dans le second tome.

Sur amazon : Panthera T.1 


9 avril 2018

C'est lundi, que lisez-vous ? n°195

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 

2 - Que suis-je en train de lire ?


3 - Que vais-je lire ensuite ?

 

Et vous, que lisez-vous ?

8 avril 2018

In my Mailbox n°120

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir

Je vous présente mes acquisitions des 15 derniers jours


Et vous, quelles sont vos dernières acquisitions ?

6 avril 2018

In Love et autres désastres / Nicola Doherty


Auteure : Nicola Doherty
Titre original : Love and Other Man-Made Disasters
Traducteur :
Nombre de page : 288
Editeur : Editions Dreamland
Date de sortie : 14 Février 2018


PRESENTATION DE L'EDITEUR : Rien n’est plus effrayant que tomber amoureux la première fois…

Le changement climatique, les zombies, les renards... À 16 ans, Juno a peur de tout, absolument tout. Elle n'est pas parano, elle est prudente, ça n'a rien à voir ! Du coup, les vacances au ski avec sa mère, son nouveau beau-père et ses jumeaux casse-cou, sont un vrai cauchemar en perspective. Mais elle n'a pas le choix, sa mère la traîne de force jusque sur les sommets enneigées, puis jusqu'aux pieds de... Boy, son moniteur de ski. C’est un garçon de son âge, bourru, déplaisant, un bad boy toujours en quête de nouveaux frissons. C'est simple, il représente tout ce que Juno déteste, tout ce qu’elle redoute. Vraiment ? Ce qu'elle redoute, au fond, c'est avant tout de voir sa vie chamboulée par les sentiments...

MON AVIS : Le résumé et la couverture laissent présager un roman plein de fraîcheur et c'est effectivement ce qu'on y trouve. Si vous cherchez à passer un agréable moment de lecture et de détente, avec en prime de bons sentiments, ce livre pourrait vous plaire.

Des vacances au ski ? Alors que tous le monde en rêverait, Juno, elle, aurait préféré les passer à bûcher pour son bac. Surtout lorsque cela signifie passer une semaine avec son beau-père et ses jumeaux, loin de tous le monde et côtoyer les dangers des sports d'hiver. Et ce n'est pas ses premiers pas cahoteux dans la neige qui la feront changer d'avis. Mais peut-être certaines rencontres ?

Le personnage de Juno est très attachant. Cette jeune fille semble assez pessimiste, du genre a préférer s'enfermer dans les livres plutôt que d'affronter la vie réelle de peur de subir toutes sortes de catastrophes. Elle n'a pas forcément digérer le divorce de ses parents et ses relations avec son beau-père ne sont pas forcément au beau fixe. Ajoutons à cela, la présence de jumeaux qui ne lui rendent pas la vie plus facile. Mais certaines rencontres au court du séjour vont la pousser à changer. 

Ce livre est présenté comme une romance mais elle n'y a pas forcément la place principale, à mon avis. L'auteure y aborde des problématiques rencontrés par bien des adolescents comme accepter le divorce, les familles recomposées, la peur de la fin du lycée et des choix pour l'avenir. Il y est aussi question d'amour et d'amitié, de la force de certains sentiments qui vous pousse à repousser vos limites en dépassant vos peurs. 

L'écriture de Nicola Doherty est très légère se qui rend la lecture très agréable. Elle a su transmettre les sentiments de Juno, ses doutes et ses angoisses  mais aussi sa détermination. Et pour cela, les personnages secondaires ont tous de l'importance, que se soit la sympathique Tara ou Boy, assez énigmatique au premier abord. Car chacun d'eux permet à Juno d'évoluer et d'entrevoir son avenir.

En conclusion, même si on a envie que l'hiver soit fini, j'ai passé un bon moment en compagnie de Juno, en vacances à la neige. Une agréable lecture, fraîche et très sympathique, qui rempli parfaitement son rôle de lecture-détente.

5 avril 2018

J'ai égaré la lune / Erwan Ji


Auteur : Erwan Ji
Nombre de page : 461
Editeur : Nathan
Date de sortie : 15 Mars 2018

PRESENTATION DE L'EDITEUR : " Quand j'étais petite, j'imaginais ma vie à vingt ans. J'irais à la fac à New York, je partagerais une petite chambre avec une coloc râleuse, et mon copain m'appellerait "chérie".
Je viens d'avoir vingt ans. Je vais à la fac à Tokyo, je partage une grande maison avec six colocs géniaux, et ma copine m'appelle "ma petite otarie".
Alors oui, je suis peut-être pas très forte en imagination de vie. Mais tu sais quoi ? C'est pas grave. La vie, c'est comme une blague. C'est plus rigolo quand t'as pas deviné la fin. "

MON AVIS : C'est un livre que j'attendais avec impatience. Ayant adoré "J'ai avalé un arc-en-ciel" (à lire avant de lire celui-ci), c'est avec plaisir que je me suis plongée dans la suite des aventures de Puce. Avec une petite appréhension tout de même, celle d'être déçue. Mais je vous rassure de suite, c'est loin d'être le cas. 

On retrouve Puce qui s'apprête à s'envoler pour Tokyo avec Aiden, afin d'y vivre leur seconde année d'université. Une envie de partir à l'aventure, de découvrir un autre pays, une autre culture et d'assouvir une passion. Mais les choses ne vont pas se dérouler comme prévue et Puce va vivre une expérience dont elle ressortira grandie.

L'auteur a révélé qu'il ne voulait pas écrire une suite pour faire une suite. Il lui fallait de la matière sur laquelle écrire et pour le coup, il en ressort un roman très enrichissant. Assez différent du premier mais tout aussi bon, plus "mature". Avec Puce, Erwan Ji nous emmène à la découverte du Japon et de sa culture et à travers les petites anecdotes et mésaventures de la jeune fille, on sent que cela a été vécu par l'auteur. 

Le sujet de cette suite est sans doute la vie tout simplement. L'entrée dans l'indépendance, dans la vie active. Puce se retrouve loin des siens dans un pays inconnu et dans lequel elle se retrouve comme une analphabète, perdue face à une langue qu'elle ne maîtrise pas. Elle va vivre beaucoup d'expériences et notamment la vie en communauté, en partageant une colocation avec 6 autres personnes de nationalités différentes. Elle va surtout découvrir que les choses n'arrivent pas forcément par hasard, que les épreuves ou difficultés qui peuvent se mettre en travers de notre chemin servent parfois à en retirer des leçons. 

J'ai aimé retrouver la plume d'Erwan Ji (avec ses délires), le côté drôle qui partage parfaitement l'affiche avec des sujets plus sérieux. Le côté engagé de Puce, les liens qui se créent entre les colocataires malgré les cultures différentes et les barrières de la langue. J'ai vécu le voyage de Puce au Japon comme si j'y étais. 

En conclusion, j'omet volontairement beaucoup de choses dans ma chronique car comme pour le premier, c'est un livre qu'il faut découvrir sans en savoir trop à son sujet, pour garder ce sentiment de surprise. Je l'ai tout autant aimé que le premier, voir même davantage pour son côté plus "adulte". Un roman plein de fraîcheur avec lequel j'ai passé un agréable moment, avec un petit pincement au cœur lorsque j'ai tourné la dernière page.

Pour découvrir ma chronique du premier tome : J'ai avalé un arc-en-ciel

Pour commander Sur Nathan ou sur Amazon