27 avril 2017

La révolte des Omégas (Le serment incandescent T.2) / Francesca Haig


Auteur : Francesca Haig
Titre original : The fire Sermon book 2, The Map of Bones
Traducteur : Samuel Loussouarn
Nombre de page : 416
Editeur : Le livre de poche
Date de sortie : 12 Avril 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Parce qu’elle veut croire en son rêve d’un monde où Alphas et Omégas vivent égaux, Cass a pris activement part à la Résistance. Mais le plan du Conseil des Alpha pour étouffer la rébellion des Omégas est déjà en place : brutalement attaqués, les résistants survivants sont réduits à la clandestinité. La société est à l’aube d’une guerre civile sans précédent, et Cass va apprendre que, pour changer l'avenir, elle doit d’abord comprendre le passé. Pourtant, ni les visions qui la hantent, ni la cruauté de son jumeau alpha Zach ne l'avaient préparée au secret qu’elle va découvrir. Elle ne reculera devant rien pour trouver un remède au lien fatal qui unie les jumeaux… et pour trouver un Ailleurs, un lieu où il n’y aurait plus de distinction entre Alphas et Omégas.

MON AVIS : J'avoue que le 1er tome m'avait déjà laissé un sentiment mitigé mais la curiosité prenant le dessus, j'ai tout de même tenté la lecture de cette suite. Et bien, mon ressenti n'a pas changé. 

Cass, accompagnée de Piper et Zoé, sont en fuites. Ils vont tenter de rejoindre ce qu'ils restent des résistants Omégas mais les attaques du Conseil des Alphas en a décimés les rangs et les rebelles Omégas se cachent. Et qui plus est, ils ne seront pas forcément accueillis à bras ouverts suite au massacre de l'Île. Mais ils refusent de rester les bras ballants et Cass n'a qu'une idée en tête, trouver l'Ailleurs, un endroit où elle est certaine, le lien de gémellité n'existent plus. Ils vont devoirs agir avec précautions et remuer les choses du passé.

Vu comme ça, le résumé donne vraiment envie. Malheureusement, l'évolution de l'histoire est très lente. Cass et ses compagnons voyagent, observent, re-voyagent, ... m'ai n'agissent pas forcément. Du coup, on a l'impression de ne pas avancer et pire encore, j'avais parfois l'impression de lire plusieurs fois la même chose. Les détails intéressants sont lancés au compte-goutte et les scènes d'actions plutôt rapide. 

Les personnages finissent par devenir limites agaçant, hormis peut-être Piper, et du coup même de ce côté-là on a envie de voir les choses se finir. Les disputes incessantes entre Zoé et Cass, l'obstination de cette dernière, tout donne envie de leur coller des baffes. Et les personnages secondaires restant vraiment secondaire, on a du mal à se faire une idée sur eux.

En conclusion, un rythme vraiment trop lent avec un manque d'action qui ont fait que je me suis souvent ennuyée pendant ma lecture. Je pense que mon ressenti est encore plus mitigé que pour le premier et à l'heure actuelle, je ne suis pas sur d'avoir envie de découvrir la suite. Dommage

25 avril 2017

Les animaux fantastiques : Le texte du film / J.K. Rowling


Auteur : J.K. Rowling
Titre original : Fantastic Beasts and Where to Find Them : The Original Screenplay
Traducteur :
Nombre de page : 320
Editeur : Gallimard Jeunesse
Date de sortie : 30 Mars 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : J. K. Rowling, créatrice de la mythique saga Harry Potter, nous invite à découvrir une nouvelle ère du Monde des Sorciers, au côté du jeune explorateur et magizoologiste Norbert Dragonneau.
Revivez le film écrit par J. K. Rowling avec le texte original de l auteur : l'intégrale des dialogues, mais aussi l'action, le jeu des personnages, les descriptions des décors, les mouvements de la caméra... Une aventure épique et fabuleuse, une grande histoire de magie et d'amitié.

MON AVIS : A défaut d'avoir un roman à proprement parler, voici le texte du film "Les animaux fantastiques", par J.K. Rowling. L'occasion de se replonger dans l'univers du film et d'en faire la relecture.

Si vous avez vu le film, le livre n'apportera rien d'inédit, si ce n'est une expérience de lecture sous forme de script. Assez proche d'un texte de pièce de théâtre, c'est l'occasion de s'initier à certains termes techniques du cinéma. Ayant revu le film récemment, j'en ai ainsi profiter pour lire le texte en ayant encore en tête le déroulement du film. 

Le côté script peut paraître difficile a appréhender (je pense que ça passe ou ça casse). Personnellement, j'avoue que je suis facilement rentrer dans le livre et j'ai rapidement fini par "occulter" l'aspect technique, me concentrant sur les dialogues et passages écrit. Ici et là, j'ai "découvert" de petits détails que je n'avais pas forcément remarquer dans le film et c'est plutôt sympathique. 

Mais c'est surtout l'aspect du livre, richement illustrés par des dessins des animaux dans le style art-déco, pour cadrer avec l'époque du livre. J'avoue que c'est un détail que fait que ce livre-objet à une place de choix dans la bibliothèque d'un fan. 

En conclusion, un livre-objet qui, s'il n'apporte rien d'inédit par rapport au film, reste sympathique à découvrir. J'ai apprécié ma lecture et la découverte des nombreuses illustrations. Pour les fans ultimes !



24 avril 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? n°149

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 

2 - Que suis-je en train de lire ?


3 - Que vais-je lire ensuite ?


Et vous, que lisez-vous ?

23 avril 2017

In my Mailbox n°89

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir 

Etant absente la semaine dernière, cet IMM réuni mes réceptions de ces 2 dernières semaines. 


Et en numérique (merci Laure Valentin)



Et vous, quelles sont vos nouvelles acquisitions ?

20 avril 2017

Replica / Lauren Oliver


Auteur : Lauren Oliver
Titre Original : Replica
Traducteur : Alice Delarbre
Nombre de page : 480
Editeur : Hachette Romans, Hors-série
Date de sortie : 22 Mars 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : D’aussi loin qu’elle se souvienne, Gemma a vécu d’hôpital en hôpital. Adolescente solitaire, surprotégée par ses parents à cause de sa santé fragile, sa vie se réduit maintenant à sa maison, son école et ses échanges avec sa seule amie, April. Mais quand elle découvre que le nom de son père est associé au mystérieux institut Haven, qui d’après la rumeur abriterait des expériences scientifiques monstrueuses, Gemma décide de quitter le sanctuaire qu’elle a toujours connu et de se rendre sur l’île d’Haven pour découvrir ce qu’il s’y passe réellement… 
Lyra - ou numéro 24 – n’est pas humaine, c’est une reproduction. Pour elle, le monde se limite à Haven, aux savants et infirmières qui s’occupent d’elle. Le jour où l’île devient le théâtre d’une terrible explosion, Lyra s’échappe. À l'extérieur des murs de l'Institut, elle découvre un monde qu'elle n’avait jamais soupçonné et rencontre Gemma. Ensemble, elles essaient de lever le voile sur les mystères de Haven, et les secrets qui leur seront révélés vont changer leur vie pour toujours...

MON AVIS : Je dois dire que lorsque j'ai vu cette nouveau roman de Lauren Oliver, j'ai de suite été intrigué par l'histoire et la façon dont elle est présentée. Car en effet, ce roman réuni l'histoire de Gemma et celle de Lyra en un seul livre (présenté tête-bêche). Les deux parties pouvant être lues de manière successive ou alors, en alternant un chapitre de chaque. Après réfléxion, j'ai choisi de lire en alternance Gemma et Lyra car le résumé nous indique clairement que les deux filles se rencontre à un moment de l'histoire. 

Gemma est une adolescente à la santé fragile, rejetée par tous ces camarades hormis sa meilleure amie April. Suite à un incident puis une agression, elle découvre l'existence de l'institut Haven, un lieu où s'effectue des expériences scientifiques dont la nature est gardée secrète, et où son père semble avoir contribué. Suite au refus de ses parents de rejoindre sa meilleure amie en Floride, Gemma se rebelle et fugue. Elle se rend quand même en Floride afin d'enquêter sur le mystère Haven. Son chemin croise celui de Lyra.

Lyra est une Replica, un clone, fabriqué dans le secret à Haven. Elle évolue depuis sa "naissance" dans cet univers uniquement constitué de ses congénères et de l'équipe médicale. En sa compagnie, nous découvrons alors le quotidien et les particularité de ces répliques. Jusqu'à l'accident qui va la pousser à quitter l'île. Et a s'interroger sur le pourquoi de leur existence. Dans quels buts les Replicas ont-ils étés créés, pourquoi certains sont-ils plus malades que d'autres et pourquoi autant de mystères sur leur existence. Elle croise la route de Gemma et elles vont alors tenter de trouver des réponses à leur question. 

La façon originale dont est présenté le livre offre une expérience de lecture inédite. On peut alors choisir la manière dont on va le lire. Personnellement, j'ai lu en alternance Gemma et Lyra et cette façon m'a particulièrement convaincue, surtout à partir du moment où les deux histoires se rencontrent. Chacune comble les trous présents dans l'histoire de l'autre. Ce qui amène parfois une impression de lire deux fois la même chose, même si heureusement la plupart du temps, les chapitres sont complémentaires. Si les personnages sont interessant, je n'ai pas réussi à m'y attacher, l'une comme l'autre possédant une certaine "froideur". C'est un peu mieux du côté des personnages secondaires mais ce n'est pas forcément ça non plus.

J'avoue que je m'attendais a autres choses en lisant le résumé. Le sujet est assez scientifique et même si on fini par comprendre, j'avoue que c'est assez poussé dans la science, au point que certains lecteurs pourraient se sentir lésés. Le reste de l'histoire évolue a un rythme pas trop rapide, on a le temps de s'imprégner des éléments, mais parfois répétitif. J'ai également eu l'impression que la fin n'était pas très abouti. J'aurais apprécié avoir une fin plus complète, car là on doit imaginer ce qui va se passer. 

En conclusion, j'ai aimé le côté original du livre présenté tête-bêche. L'histoire se laisse lire mais le côté scientifique trop marqué par moment pourrait ne pas plaire à tous. Et je reste quand même sur ma faim en refermant les deux histoires. Une lecture en malheureusement en deçà de mes attentes.

Sur Amazon : Replica

18 avril 2017

Les couleurs de la vie / Lorraine Fouchet


Auteur : Lorraine Fouchet
Nombre de page : 395
Editeur : Editions Héloïse d'Ormesson (EhO)
Date de sortie : 30 Mars 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Quand Kim, jeune Groisillonne fraîchement débarquée de sa Bretagne natale à Antibes, est embauchée comme dame de compagnie par Côme, elle est touchée par le dévouement de ce fils pour sa mère Gilonne. D'autant que cette mondaine, ancienne actrice au caractère bien trempé, n'est pas toujours facile à vivre ! Quelle est donc sa surprise quand elle découvre, au hasard d'une conversation téléphonique, que le fils de Gilonne est mort... Ce jeune homme est-il un escroc, ou ses intentions sont-elles sincères ? Et pourquoi Gilonne, qui n'est pourtant pas sénile, le fait-elle passer pour son fils ? Guidée par sa curiosité et son attachement pour ces deux être cabossés par la vie, Kim se lance dans une enquête, afin de démêler le vrai du faux, et de faire la lumière sur la personnalité du " vrai " Côme, disparu dans des circonstances mystérieuses.

MON AVIS : Les romans de Lorraine Fouchet offre souvent des leçons de vie à travers l'histoire, le destin croisé de plusieurs personnages. Cette fois encore, l'histoire qu'elle nous offre est empreinte de sentiments, de la prise de conscience au bonheur.

Dévastée par la mort de sa grand-mère qui l'a élévée, Kim quitte son île natal pour Antibes, où elle a acceptée de jouer les dames de compagnie auprès de Gilonne, ancienne actrice qui n'est pas réputée pour être facile à vivre. C'est pour Kim l'occasion de se changer les idées et faire son deuil. Elle fait la connaissance de Côme, le fils de Gilonne. Très vite, elle se rend compte que ce dernier n'est pas celui qu'il dit être. La jeune femme va alors chercher à découvrir ce qui se cache derrière la relation de Gilonne et du prétendu Côme. 

Un roman où plusieurs destins s’entremêlent et où la présence de chacun des personnages va servir à aborder les différents sujets traités dans le livre. Tout d'abord, l'auteur nous parles de la difficulté à faire le deuil d'un être cher. Et lorsque cette mort est intentionnelle, elle est parfois difficile a comprendre pour ceux qui restent. La grand-mère de Kim ne souhaitait pas devenir un fardeau pour sa petite fille en vieillissant de plus en plus. Ce qui nous amènent au second sujet, le fait qu'il soit justement difficile d'accepter de vieillir. Et c'est auprès de Gilonne que Kim va prendre conscience de ce que sa grand-mère ne voulait pas devenir et qu'elle doit accepter que chacun décide de sa vie.

Parallèlement, on suit l'histoire de Côme, qui se présente comme étant le fils de Gilonne. Pourquoi ce dernier ce fait-il passer pour Côme et pourquoi Gilonne, qui n'a pourtant pas perdu la boule, le considère t-elle comme tel ? Au fil de ses recherches, Kim va découvrir l'histoire qui se cache derrière cette étrange relation. L'occasion de partir sur les traces d'un petit garçon qui n'a pas été épargné par la vie.

L'écriture de l'auteur fait en sorte que l'on rentre facilement dans le livre et l'on est rapidement captivé par l'histoire. En plus des émotions qu'elle nous transmet facilement, Lorraine Fouchet instille quelques gouttes de suspense qui font que l'on a envie de découvrir la suite. 

En conclusion, une nouvelle leçon de vie qui du va deuil au refus de vieillir, mais pas que car il est aussi question du droit au bonheur en général.

Merci à Gilles Paris et son équipe et aux éditions Héloïse d'Ormesson

C'est lundi, que lisez-vous ? n°148

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 

2 - Que suis-je en train de lire ?


3 - Que vais-je lire ensuite ?


Et vous, que lisez-vous ?

14 avril 2017

Shadow House, la maison des ombres T.1 : La rencontre / Dan Poblocki


Auteur : Dan Poblocki
Titre original : Shadow House book 1, The Gathering
Traducteur : Christophe Rosson
Nombre de page : 224
Editeur : Hachette roman, Hors-série
Date de sortie : 22 Mars 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Toc-Toc... Qui est mort ?
Le manoir Larkspur. Ils sont tous venus y chercher quelque chose.
Pour Poppy, une famille.
Pour Azuma, un pensionnat.
Pour Marcus, une école de musique.
Pour les jumeaux Dash et Dylan, un plateau de tournage.
Mais rien de tout cela ne les attendait.
Le manoir Larkspur n’est pas la maison de leurs rêves.
C’est la prison où leurs pires cauchemars deviennent réalité.
ENTRE DANS LA MAISON DES OMBRES… SI TU L’OSES.

MON AVIS : Etant de nature froussarde, je n'avais pas l'intention de lire ce livre mais je l'ai reçu, et donc je me suis finalement lancée dedans, avant que les critiques le jugeant terrifiant me décourage totalement. Le livre étant destiné aux enfants dès 9-10 ans, je me suis rassuré en me disant qu'il ne devait pas être si horrible que ça. Oui mais ...

On fait tour à tour la connaissance de Poppy, Azuma, Marcus et les jumeaux Dash et Dylan. Chacun reçoit une invitation au mystérieux manoir Larkspur en fonction de leur particularité et leur espoir. Mais on s'aperçoit que chacun cache également quelques démons intérieurs, comme les visions de Poppy ou la musique que Marcus est le seul à entendre. Dès leur arrivée à Larkspur, ils se retrouvent rapidement confrontés à de mystérieux événements.

En commençant ma lecture et avec les chroniques lues sur le livre, je m'attendais à pire. L'histoire démarre très vite avec son lots de choses étranges mais je dois dire que le fait qu'il s'agisse d'un livre permet de faire abstraction de certaines choses. Et puis cela m'a fait penser, au début, à l'univers de Miss Peregrine. Avant que l'histoire prenne son envol. Néanmoins, les 50 dernières pages m'ont fais froid dans le dos, l'étrangeté se transformant en horreur pure. 

Je me suis particulièrement attachée à Poppy, un peu moins aux autres. Marcus a un caractère plutôt particulier et Azumi est plutôt effacée. Quant aux jumeaux, j'ai parfois eu l'impression de me mélanger entre les deux.  La réunion de ces 5 personnalités différentes est par contre assez interessante. J'ai également ressenti comme un décalage entre l'univers du romans qui fait ancien et le fait que l'action se passe à notre époque.

L'écriture est plutôt agréable à lire et l'auteur parvient complètement à nous faire ressentir l'atmosphère pesante du manoir. J'ai toutefois eu par moment du mal à me représenter certaines scènes (mais je n'ai pas non plus trop cherché à le faire xD). La couverture est assez flippante (je dois avouer que je le posais à l'envers pour ne pas trop la regarder). Par contre, à l'interieur, à l'exception de 2-3 photos, j'ai trouvé que les illustrations faisaient un peu cheap, comme grossière et du coup elles ne m'ont pas forcément effrayées.

En conclusion, si vous aimez vous faire peur, ce livre est fait pour vous. Je dois cependant avouer que l'âge de 9-10 ans est à prendre en compte si votre enfant n'a pas une âme trop sensible où s'ils aiment réellement avoir peur. Dans le cas contraire, il faut mieux attendre un peu avant de le lire.

Sur amazon : Shadow house T.1

13 avril 2017

Un appartement à Paris / Guillaume Musso


Auteur : Guillaume Musso
Nombre de page : 484
Edition : XO Editions
Date de sortie : 30 Mars 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Paris, un atelier d'artiste caché au fond d'une allée verdoyante.
Madeline l'a loué pour s'y reposer et s'isoler.
À la suite d'une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours.

L'atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l'assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd'hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d'unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires.

Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais.

MON AVIS : J'ai l'impression de me répéter mais comme souvent, l'annonce d'un nouveau roman de Guillaume Musso est souvent précédée d'une attente insoutenable. Aussi, je voudrais remercier les éditions XO, en particulier Mélanie, qui m'ont fais une fois de plus confiance pour la lecture de ce livre, et Guillaume Musso pour la dédicace. 

Suite à un quiproquo, Madeline et Gaspard doivent partager le même appartement, l'ancien atelier du peintre Sean Lorenz. Les trois dernières toiles du peintre ont disparus et semblent entourés d'un mystère. Mettant de côté leur désaccord, Madeline et Gaspard se lance sur leurs traces. Une quête qui va rapidement déboucher sur une autre, beaucoup plus sombre. 

Si le nom de Madeline vous dit quelques choses, c'est qu'il s'agit du personnage du roman "L'appel de l'ange". C'est la première fois qu'un personnage principal mêne l'intrigue une seconde fois. J'ai beaucoup aimé retrouver ce personnage, voir ce qu'il est devenu. Et on se rend vite compte que tout n'a pas été rose pour elle. Son but est aujourd'hui de donner la vie, pour s'épanouir en tant que mère. Elle se heurte au taciturne Gaspard, qui a une vision plutôt sombre de la vie, et qui ne voit pas l’intérêt de mettre au monde un enfant au vue de l'avenir catastrophique du monde. 

Malgré cela, l'envie de mener l'enquête les réunis et nous voilà partie sur les traces du secret de Sean Lorenz. Passé la mise en route, l'intrigue se dévoile petit à petit et je me suis rapidement sentie transporter par l'envie de découvrir ce mystère. Un mystère qui semble faire écho aux démons personnels de Gaspard, dont les blessures remontent à l'enfance. Et une plongée dans le milieu de l'art avec un détour par l'art urbain.

L'écriture de l'auteur est toujours aussi addictive au point que l'on ne voit pas les pages se tourner. Pourtant pas fan des thrillers, je me laisse toujours prendre au jeu de ceux de Guillaume Musso. Tout réside dans le fait que l'on s'attache ou finit par s'attacher aux personnages principaux. Et le fil de l'enquête est mené d'une main de maître jusqu'au final, et ce même si l'on devine facilement ce que les dernières pages vont nous réserver. Il s'agit d'un aboutissement logique et je n'aurais pas imaginer une autre fin.

En conclusion, encore un Musso qui m'a bien emballée. J'ai eu vraiment plaisir a refaire un bout de chemin avec Madeline et a faire la rencontre de Gaspard, malgré un début difficile avec ce misanthrope. Un dernier mot sur le livre qui, pour faire écho au domaine de l'art, présente une couverture à l'aspect toilé, un très beau livre-objet

Pour finir, même si les deux livres sont indépendants, j'aurai tendance a vous conseiller de lire "L'appel de l'ange" avant celui-ci. Outre les retrouvailles avec Madeline, il y a quand même pas mal d'allusions à l'enquête et aux personnages de "L'appel de l'ange"

11 avril 2017

Phobos T.3 / Victor Dixen


Auteur : Victor Dixen
Nombre de page : 624
Editeur : Robert Laffont, Collection R
Date de sortie : 24 Novembre 2016

PRÉSENTATION DE L'EDITEUR : FIN DU PROGRAMME GENESIS DANS
1 MOIS...
1 JOUR...
1 HEURE...
ILS SONT PRÊTS A MENTIR POUR SAUVER LEUR PEAU
Ils sont les douze naufragés de Mars.
Ils sont aussi les complices d'un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.
ELLE EST PRÊTE A MOURIR POUR SAUVER LE MONDE
Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?
MÊME SI LE COMPTE À REBOURS EXPIRE, IL EST TROP TARD POUR RENONCER.

MON AVIS : Après la fin du tome 2, il me tardait de découvrir ce dernier tome des aventures des pionniers de Mars. C'est maintenant chose faite ! Si j'ai globalement aimé ce tome, je dois tout de même dire que certaines choses m'ont "déplus". 

On retrouve les pionniers suite à la fameuse révélation de Marcus. Mais qu'a t-il révélé à Eleanor ? Cette révélation  va avoir une incidence sur la suite du séjour des pionniers et une décision va devoir être prise. Sur Terre, Serena tire toujours les ficelles et use des pires manipulations. Mais ce que l'on va découvrir à son sujet est inimaginable ! Entre survie des pionniers et intrigue politique, ce troisième tome ne nous laisse aucun répit. Et pourtant...

J'ai trouvé que certains passages étaient vraiment long. Certes, on suit plusieurs intrigues en parallèle mais je pense que les 150 premières pages pour parvenir à une conclusion suite à la fameuse révélation de Marcus, c'est un peu beaucoup. J'avais quand même hâte de passer à autres choses. Par la suite, on découvre une multitude de chose qui donne l'impression de partir dans tous les sens, au point que certaines choses importantes passent un peu au second plan. Malgré cela, je n'ai pas eu envie de reposer mon livre, tant j'avais envie de connaitre la suite. Je sais, ça peut sembler contradictoire. 

Concernant l'évolution des personnages, je dois dire que certaines personnes m'ont plus ou moins déçus dans leur façon d'agir. Si Eleanor est toujours fidèles à son caractère têtue et insaisissable, d'autres se sont ramollis, manipulé par Serena. Cette dernière, a quant à elle révéler l'étendue de son machiavélisme et la découverte de son secret fait un peu froid dans le dos. Et j'ai beaucoup aimé l'évolution du personnage d'Harmonie, qui est un peu la révélation de ce 3è tome.

En conclusion, même si mon avis peut paraître plutôt négatif, j'ai aimé découvrir la suite de l'aventure. Mais la multitude d'intrigue secondaire, parfois "inutile", a quelques peu alourdi l'ensemble. Mais surtout, surtout, je ne peux concevoir que ce soit vraiment la fin. Trop de choses sont laissées sans réponse et il faut vraiment que Victor Dixen nous fasse un tome "Après" pour savoir comment tout ce termine. (Il semblerait que cela soit prévu)

Encore une chose, si ce n'est pas encore fait, je vous conseille de lire le tome "Origine" avant ce 3è tome car on y retrouve des allusions, qui ne vous parlerons pas forcément si vous n'avez pas lu les portraits des prétendants.

Sur amazon : Phobos T.3