15 décembre 2017

Wonder / R.J. Palacio


Auteur : R.J. Palacio
Titre original : Wonder
Traducteur : Juliette Lê
Nombre de page : 416
Editeur : Pocket Jeunesse
Date de sortie : 3 Janvier 2013

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Ne jugez pas un livre sur sa couverture.
Ne jugez pas un garçon sur son apparence.
« Je m’appelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c’est sans doute pire. »
Né avec une malformation faciale, August, dix ans, n’est jamais allé à l’école. Aujourd’hui, pour la première fois, ses parents l’envoient au collège… Pourra-t-il convaincre les élèves qu’il est comme eux ?

MON AVIS : "Wonder" est un livre qui m'a toujours intrigué. Je n'avais pas encore eu l'occasion de le lire mais avec la sortie du film, cela m'a donné une raison de le découvrir.

August a 10 ans. A cause d'une maladie génétique, il est né avec une malformation faciale et a subit de nombreuses opérations. Jusqu'à son entrée au collège, il a vécut dans le cocon familiale, surprotégé par sa mère qui lui faisait l'école à domicile. Ces parents décident alors de le scolarisé et August va se retrouver confronter au regard des autres élèves. Il va lui falloir beaucoup de courage pour surmonter cette épreuve. 

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre concernant ce livre que je craignais trop jeunesse. Au final, l'écriture de l'auteure est telle qu'il plaira aux enfants comme aux adultes. Car si le livre commence avec le point de vue d'August, donc écrit comme si c'était un enfant de 10 ans, au fil des pages j'ai eu la surprise de découvrir les points de vue d'autres personnages qui gravitent autours d'August, comme celui de Via, sa grande sœur. Du coup, on a le ressenti d'August mais également les différentes réactions que peuvent avoir les gens face au garçon. 

Ce livre tourne autours du sujet de l'apparence. Les gens ont tendances a juger les gens et les choses en se fiant uniquement à leur apparence, sans prendre la peine de chercher à les connaitre. Et cela montre une fois de plus que certaines personnes ont peur de la différence au point de devenir méchant et de commettre des actes plus ou moins horrible (et que tout découle essentiellement de l'éducation reçu par les parents).

Comme dit plus haut, j'ai beaucoup aimé le fait que l'on découvre les points de vues de personnages différent car on apprend à connaitre les autres personnages. Je pense surtout à Olivia, dite "Via", la grande soeur d'August. Cette dernière à toujours vécut dans l'ombre de son frère sans pour autant lui en vouloir. Cependant avec son entrée au lycée, elle espère en quelques sortes s'affranchir de l'image de "sœur du monstre" en étant simplement Olivia. 

L'écriture de l'auteur est agréable à lire. Adaptée aux enfants sans pour autant que ce soit trop enfantin pour les lecteurs plus âgés. Elle nous sensibilise à la cause en offrant un récit plein d'émotions différentes, du rire aux larmes, et en donnant une sacré leçon de courage et d'espoir. 

En conclusion, je suis contente d'avoir enfin eu le temps de découvrir ce roman. L'histoire d'August et la réaction des différents personnages vous fera forcément réagir ! 

Sur amazon : Wonder 

12 décembre 2017

J.K. Rowling's Wizarding World : Les Forces du Mal: Le carnet magique / Collectif


Auteur : Collectif
Titre original : J.K. Rowling's Wizarding World - The Dark Arts: A Movie Scrapbook
Nombre de page : 48
Editeur : Gallimard jeunesse
Date de sortie : 12 octobre 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Retrouvez Gellert Grindelwald, Lord Voldemort, les maléfices et les terribles créatures du monde magique, ainsi que les héros qui les ont affrontés : élèves de l'armée de Dumbledore, membres de l'Ordre du Phénix mais aussi Aurors du MACUSA et Non-Maj'.Un carnet aux surprises étonnantes : avis de recherche, cartes à collectionner, stickers, et bien d'autres encore.

MON AVIS : Si vous voulez en savoir plus sur les personnages ayant prêtés allégeances aux forces du mal, ce petit carnet est fait pour vous.

Dans ce volume, on se consacre en grande partie aux personnages et/ou créatures qui appartiennent au côté obscur, ainsi qu'aux objets "maléfique", ensorcelés par la magie noire. Il aborde également les moyens de luttes contre les forces du mal comme l'Ordre du Phénix, les professeurs de défenses contre les forces du mal mais aussi le MACUSA.

C'est en quelques sortes une version "mini" de la collection "La magie du cinéma". D'ailleurs, je l'ai découvert juste après le volume consacré aux objets magiques et du coup, certains éléments sont revenus dans ce carnet. Mais j'ai pu me rendre compte, que du coup, il y avait un peu moins de détails par rapport aux grands formats. En dehors de ce petit détail, le reste est vraiment interessant et plus tournés autours des personnages maléfiques.


Mais format "mini" ne veut pas dire que le livre cachent moins de surprises car, de ce côté-là j'ai trouvé qu'il était plutôt bien garni : des cartes des personnages, des lettres ou articles de journaux à déplier, une carte de l'activité magique à travers les USA et bien d'autres surprises qui rendent ce carnet aussi attractif que son "grand-frère"


En conclusion, une version "mini" de "La magie du cinéma" mais qui est vraiment spécialisé sur un sujet, ici à l’occurrence, les forces du mal. (Et c'est encore une idée cadeau pour Noël, pour les fans de la saga)

Merci à Gilles Paris et son équipe pour la découverte

11 décembre 2017

La magie du cinéma Vol.3 : Objets ensorcelés / Bonnie Burton


Auteur : Bonnie Burton
Titre original : J.K. Rowling's Wizarding World - Movie Magic Volume Three : Amazing Artifacts
Traducteur : Marie Renier
Nombre de page : 96
Editeur : Gallimard jeunesse
Date de sortie : 9 Novembre 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Découvrez les objets magiques des films « Harry Potter » et « Les Animaux fantastiques».Baguettes magiques, balais volants, valise remplie de créatures... le monde des sorciers est peuplé d'objets enchantés. Cet ouvrage fascinant dévoile les coulisses des films et révèle les secrets de fabrication d'une multitude d'objets de légende de la saga « Harry Potter » et des « Animaux fantastiques».Du Vif d'Or aux Horcruxes de Voldemort, en passant par la valise de Norbert Dragonneau, chaque objet est présenté avec précision, accompagné de prototypes, de dessins préparatoires, de photographies... Fourmillant de surprises - autocollants, bonus détachables, rabats à soulever - ce livre somptueusement illustré offre une expérience exceptionnelle du Monde des Sorciers de J.K. Rowling.

MON AVIS : Après une plongée auprès des animaux fantastiques et autres créatures magiques, ce nouveau volet nous emmènes à la découverte des objets magiques. 

Encore une fois séparé en deux parties, d'un côté 'Harry potter" et de l'autre "les animaux fantastique", ce livre nous permet de découvrir les secrets de fabrications de tous les objets appartenant au monde magique de la saga. Les objets sont présentés par catégorie comme les artefacts maléfique, les reliques de la mort, les horcruxes ou encore les baguettes, les gadgets et j'en passe. 

A chaque fois, nous avons des anecdotes sur le processus de fabrication, les difficultés rencontrés pour les mettre en oeuvre ainsi que les astuces trouvés pour y remédier. Et bien sur le livre fourmille de magnifiques photos de chacun des objets.



On retrouve une fois de plus le côté attractif du livre avec les petits trésors qu'ils contient, allant des rabats à soulever jusqu'à un aperçu en 3D d'un jeu de cartes ou d'une édition ancienne des contes de Beedles le barde. Mais il est plus judiciable que je vous laisse découvrir toutes ces petites surprises.



Encore un volume interessant qui viendra parfaitement compléter la bibliothèque d'un fan de la saga ou d'un mordu de cinéma. (C'est bientôt noël, si vous avez besoins d'une idée, profitez-en)

Merci à Gilles Paris et son équipe pour la découverte

C'est lundi, que lisez-vous ? n°178

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?



 2 - Que suis-je en train de lire ?


3 - Que vais-je lire ensuite ?

Encore une fois, je ne sais pas ce que je vais piocher dans ma PAL

Et vous, que lisez-vous ?

10 décembre 2017

In my Mailbox n°108

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir

Etant absente la semaine dernière, voici mes acquisitions de ces 15 derniers jours 

J'ai tout d'abord reçu :


"Storm sisters" gagné lors du concours estival chez " Booktube et la Blogo en Livre"

La semaine dernière, j'étais de passage à Paris pour le salon du livre. Si je n'ai rien acheté là-bas, j'ai trouvé mon bonheur en faisant les bouquinistes, notamment Gibert Joseph et Gibert Jeune


Et vous, quelles sont vos dernières acquisitions ?

8 décembre 2017

54 minutes / Marieke Nijkamp


Auteur : Marieke Nijkamp
Titre original : This Is Where It Ends
Traducteur : Valérie Drouet
Nombre de page : 298
Editeur : Hachette Romans
Date de sortie : 2 Novembre 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : 10 h 08 – KEVIN
Mec, il se passe quoi ? Réponds-moi !
10 h 09 – SYLVIA
Tyler est revenu.
10 h 11 – MATT.
Claire j’ai trop peur. Il tire sur les gens. Qu’est-ce que je fais ? CLAIRE DÉCROCHE S’IL TE PLAÎT !
10 h 27 – AUTUMN
Ça ne peut pas être vrai. Ça ne peut pas être Ty. Ça ne peut pas être mon frère.
10 h 30 – TYLER
Aujourd’hui vous m’appartenez tous.
Aujourd’hui vous allez m’écouter.

MON AVIS : Voilà un livre sur un sujet particulièrement difficile, les fusillades dans les lycées aux USA. J'avais jusqu'à présent seulement eu l'occasion de voir ce sujet exploité dans les séries TV (je pense notamment à celui de la série "Les frères Scott") et les téléfilms, c'est la première fois que je le découvre dans un livre et ce dernier est assez poignant à découvrir. Que les âmes sensibles se tiennent à l'écart, car l'auteure ne nous épargne a aucun moment.

C'est un lundi comme un autre qui commence au lycée Opportunity, avec le discours de la directrice. Jusqu'au moment où les premiers coups de feu éclatent et où Tyler débute son massacre. Commence alors les 54 minutes qui vont se révéler des plus éprouvantes. A travers plusieurs personnages, on assiste au déroulement du massacre et on découvre petit à petit les motivations du tireur à travers des flashback.

Ce livre est assez éprouvant à découvrir car on se demande à tout moment quand va s'arrêter le massacre. On se met à la place des élèves prisonniers mais également de ceux qui y assistent impuissant de l'extérieur. 

Pour cela, l'auteure a axé son récit autours d'un arc de plusieurs personnages, qui ont tous un lien avec le tireur. Claire était sur le terrain de sport lorsque les premiers tirs se sont fait entendre. C'est l'ex petite-amie du tireur et son petit frère est coincé dans l'auditorium. Tomas était également dehors lorsque tout à commencé, il va essayer d'agir pour venir en aide à sa jumelle Silvia. Cette dernière est la petite amie d'Autumn, la soeur de Tyler. Autumn qui va tenter le tout pour le tout pour raisonner son frère. 

On assiste donc à l'horreur en direct mais également par le biais des personnes extérieur, pour qui commence également une attente très éprouvante. Chacun tente d'agir comme il le peut et dans le mesure du possible. Et entre deux, l'auteure effectue des retours en arrière avec chacun des personnages afin de découvrir ce qui a bien pu motiver le geste de Tyler. On en apprend davantage sur les personnages qui n'ont pas forcément une vie très heureuse. Ce qui ajoute une couche d'émotion au récit (peut-être un peu trop d'ailleurs).

J'avoue que j'ai eu légèrement du mal a rentrer dans ma lecture car on passe rapidement d'un personnage à l'autre, sans les connaitre et du coup j'étais un peu perturbée. Mais lorsque l'action démarre, j'ai été happée dans le récit et les pages se sont tournées rapidement. Et c'est quelques choses d'assez éprouvant à découvrir car c'est une situation plutôt angoissante. Concernant les flash-back, certains détails auraient sans doute pu être alléger afin d'éviter le risque d'un surplus de drama. Certes cela permet d'entrer vraiment dans la psychologie des personnages mais la situation est déjà bien assez dramatique comme ça.

En conclusion, c'est une lecture poignante dont on ne ressort pas indemne. Il est interessant de découvrir la situation à travers les yeux de différents personnages. Attention cependant à ne pas tomber dans l'excès niveau drame.

Sur Amazon : 54 minutes

6 décembre 2017

Le coin des lectures V.O #22 : The Reluctant Journal of Henry K. Larsen / Susin Nielsen (by Eleane)


Auteur : Susin Nielsen
Sortie V.O : Décembre 2012
Nombre de page : 248
Titre V.F : Le journal malgré lui de Henri K. Larsen
Sortie V.F : Août 2013

RESUME : Quelque chose me dit que Cecil n'est pas la crème de la crème des psychologues. Déjà, il est gratuit. (...) Son bureau est minuscule et encombré, avec des meubles bas de gamme, abîmés et tâchés. Et puis, on dirait qu'il n'a pas pu se payer de vêtements neufs depuis 1969. Nous n'avons pas encore parlé de ÇA. Il essaie de m'y amener l'air de rien. Il me pose parfois des questions orientées.
Mais quand il le fait, je prends ma voix de robot pour lui répondre. «Je-ne-sais-pas. De-quoi-vous-parlez. Espèce-d'humanoïde.» Alors, il bat en retraite.
Après le terrible drame qui a frappé Henry et sa famille, et les conséquences qui en ont découlé, l'adolescent a déménagé à Vancouver avec son père. Les voici en tête à tête, dans cette ville où ils ne connaissent personne. Tout est à reconstruire : même la mère de Henry, victime d'une grave dépression, est restée à Port Salish...
Bien qu'il déteste franchement l'idée d'écrire dans un journal, comme le lui a conseillé son thérapeute, tout comme il se refuse à se faire de nouveaux amis, le garçon finit par s'ouvrir, malgré lui... Au fil des jours, il trouve même du plaisir à coucher ses pensées sur le papier et à reconstituer, entre gravité et humour, entre souvenirs terribles et lueurs d'espoir, les événements qui ont marqué sa vie pour toujours.

L'AVIS D'ELEANE : Attention, livre très très addictif en vue !!

J’ai eu le grand plaisir de découvrir cette autrice alors que je consultais la liste des dédicaces du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil. En regardant ce qu’elle avait pu écrire j’ai déjà accroché au titre "Les optimistes meurent en premier" qui m’a semblé très drôle.

Et dans la liste de ses romans, c’est "The Reluctant Journal of Henry K. Larsen" qui m’a semblé le plus chouette pour découvrir cette autrice dont le style ne manquait pas de me faire penser à Will et Will de John Green et David Levithan (un gros coup de cœur à l’époque.)

Et j’ai été bien inspirée !!! J’ai ri dès la première page et j’étais accrochée. Je n’avais jamais dévoré une V.O. comme ça. Il faut dire que le côté journal rend la lecture très fluide. Et néanmoins malgré le style choisi que certains pourraient juger facile, l’autrice parvient à nous accrocher, à délivrer quelques informations sur ce qui a bouleversé la vie d’Henry (pitié ne lisez pas le résumé anglais il vous spoile sévère), les éléments sont amenés comme un puzzle et nous permet de nous immerger dans le quotidien de notre personnage principal.

Les personnages qui gravitent autour d’Henry sont drôles, attachants et on se retrouve à passer par toutes les émotions.

Le sujet est grave et pourtant je qualifierai malgré tout de livre Feel good. On ressort de cette lecture avec un sentiment de douceur et d’optimisme. Non vraiment, c’est un livre qui restera longtemps dans ma mémoire et il est certain que je lirai très vite ses autres romans. Et si vous ne lisez pas la V.O. foncez sur la version française, je ne sais pas si cette humour rafraîchissant est bien retranscrit mais tentez votre chance J

Note : Coup de cœur

Note niveau d’anglais : 2/5

5 décembre 2017

L'école des étoiles T.2 : L'aventure continue ! / Holly & Kelly Willoughby


Auteures : Holly & Kelly Willoughby
Titre original : Second Term at L'Etoile
Traducteur :
Nombre de page : 208
Editeur : Dreamland
Date de sortie : 2 Novembre 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Les vacances de Noël touchent à leur fin. C’est le moment pour Molly et Maria, les sœurs jumelles, ainsi que pour leur amie Pippa de se retrouver pour un nouveau trimestre à L'Étoile. Dans cette prestigieuse école qui forme les futures stars, elles sont devenues inséparables.
Cette rentrée s’annonce parfaite car Lucinda, leur ennemie jurée, est partie de l’école. Enfin débarrassées de cette peste, les trois amies comptent bien profiter de leur tranquillité. Sauf que rien ne va se passer comme prévu...
Au programme de ce deuxième trimestre : recevoir la visite d’un membre de la famille royale britannique pour fêter le centenaire de l’école, partir en quête d’une rose légendaire et tenter d’éduquer un chiot un peu turbulent... Des aventures qui souderont leur amitié pour la vie !
L’amitié, c’est plus fort que tout.

MON AVIS : Après un premier trimestre plutôt sympa en compagnie des jumelles et de Pippa, j’avais envie de découvrir la suite de leurs aventures.

A leur rentrée de Janvier, le trio à l’agréable surprise de découvrir que la peste Lucinda sera absente pendant tous le trimestre. A cette joie s’ajoute l’annonce de la visite d’un membre de la famille royale et il n’en faut pas plus pour que les filles tirent des plans sur la comète et s’imaginent une rencontre princière. Et comme si cela ne suffisait pas, notre trio se lance sur la piste d’une énigme tirée d’une légende autours de l’histoire de l’école.

Ce second tome est toujours aussi agréable à lire. On passe aisément sur l’aspect jeunesse du récit car on se retrouve pris au jeu de l’histoire et on partage facilement la joie des filles. Le côté artistique partage l’affiche avec une aventure pleine de mystères et on retrouve une fois de plus l’esprit d’entraide et la complicité entre les filles de l’école. Surtout avec l’absence de Lucinda qui apporte vraiment une sensation de paix.

Certes l’aspect jeunesse est toujours présent ce qui se traduit par les facilités dans les résolutions de l’intrigue et toutes les choses qui arrivent à nos héroïnes mais personnellement, cela m’a fait passer un bon moment de lecture sans prise de tête et plein de légèreté et de bons sentiments.

En conclusion, encore un agréable moment passé à l’école des Etoiles. Je lirais avec autant de plaisir la suite des aventures du trio, surtout que le prochain trimestre s’annonce très mouvementé.

Sur Amazon : L'école des étoiles T.2

4 décembre 2017

Nous sommes le 1er, c'est l'heure du bilan - Novembre 2017


Initialement mis en place par La bibliothèque de Lilie, ce rendez-vous permet de partager ses lectures du mois passé ainsi que ses chroniques. 

Qu'ais-je lu en Novembre ?

- Everything, Everything (360 pages)
- La lune est à nous (377 pages)
- Jamais plus (408 pages) 
- L'école des étoiles 2 (208 pages)
- 54 Minutes (298 pages)

Je suis en train de lire "La magie du cinéma T.3" (68/96 pages)

Soit un total de 2483 pages pour ce mois de Novembre. Au programme, de belles découvertes avec "La lune est à nous", Everything, Everything" ou encore "Jamais plus", de l'émotion avec "54 minutes", un retour dans l'univers de J.K. Rowling mais également (et malheureusement) deux déceptions avec "Un raccourci dans le temps" et "Descendants 2 : le roman du film".

Novembre en image :


   
    

C'est lundi, que lisez-vous ? n°177

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

    

2 - Que suis-je en train de lire ?


3 - Que vais-je lire ensuite ?

Je ne sais pas encore mais les choix sont nombreux lol

Et vous, que lisez-vous ?

29 novembre 2017

Jamais Plus / Colleen Hoover


Auteure : Colleen Hoover
Titre original : It end with Us
Traducteur : Pauline Vidal
Nombre de page : 408
Editeur : Hugo Romans, Collection New Romance
Date de sortie : 11 Mai 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Lily Blossom Bloom n'a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu'elle trouve soumise, mais elle a su s'en sortir dans la vie et est à l'aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Ryle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu'elle l'est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n'est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu'elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ? Le chemin d'une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence. Est-ce que l'amour peut tout excuser ?

MON AVIS : Hormis "Ugly Love" qui avait été une déception, chaque roman de Colleen Hoover est une bonne lecture qui m'apporte souvent son lot d'émotions. "Jamais plus" fait de ses romans même si certains détails m'ont agacés, empêchant le coup de coeur. 

Lily a grandit avec les violences que son père infligeaient à sa mère. Désormais adulte, elle habite à Boston où son chemin va croiser celui de Ryle, un neurochirurgien plutôt habitué aux coups d'un soir et qui n'a pas forcément envie de s'engager. Avec l'exemple de ses parents en tête, Lily a quant à elle peur de se lancer, surtout que le souvenir d'Atlas, son premier amour, est encore bien présent dans sa tête. Lily va t'elle réussir à envisager son avenir avec un autre mais surtout à lui faire confiance ? 

C'est difficile d'écrire cette chronique sans trop en dévoiler sur l'intrigue. Je dirais juste que Colleen Hoover frappe fort avec un sujet pas facile à exploiter et qui n'est pas forcément très joyeux à découvrir. Mais elle parvient à le faire de manière efficace et sans tomber dans le pathos. De plus, elle ne parle pas seulement du sujet mais tente de montrer qu'il est facile de juger les personnes dans cette situation si on ne l'a pas vécu mais n'excuse absolument pas les actes. 

En dehors de cela, on découvre l'histoire de Lily adolescente et de sa rencontre avec Atlas, un jeune SDF qu'elle va aider. Il sera son premier amour. Elle ne l'a pas revu mais sait que pour envisager l'avenir avec un homme, elle doit tirer en quelques sortes un trait sur son passé. Lily vit dans le doute en permanence et va beaucoup s'interroger sur ces sentiments. 

L'écriture de Colleen Hoover est toujours aussi addictive. Mais, j'en viens aux petits points qui m'ont déplus, certains passages m'ont parus plutôt vulgaires (ne me flagellait pas c'est mon avis perso !) et certaines scènes pas forcément utiles. C'est peu mais cela m'a empêchait d'apprécier à 100% ce livre qui se rattrape sur la seconde partie plus poignante.  Et l'on découvre le passé de Lily avec Atlas d'une manière originale, sous la forme d'un journal que Lily adolescente écrivait à l'animatrice Ellen Degeneres. Cela offre un contraste avec le reste du récit. 

J'ai bien aimé le personnage de Lily avec sa force de caractère même si j'ai ruminé à certaines de ses actions. Car malgré sa détermination, elle agit parfois de manière "idiote" et se laisse avoir par ses faiblesse. Par contre, j'ai détesté Ryle dès le départ et la suite m'a donné raison. En même temps, je ne comprends pas comment on peut tomber amoureuse d'un homme qui vous aborde de manière aussi crue ! J'ai par contre adorée le personnage d'Alyssa qui apporte une touche de gaieté au roman. Et pour ce qui est d'Atlas, je vous laisse découvrir tous cela lors de votre lecture. 

En conclusion, un roman de Colleen Hoover qui aurait pu être un coup de coeur sans les petits détails qui m'ont agacés. La seconde partie du livre est vraiment très poignante et quand on lit la petite note de l'auteure à la fin du livre (à lire absolument après avoir lu le livre sinon spoiler), on voit qu'elle n'a pas écrit cette histoire par hasard et cela apporte encore plus de poids à l'émotion ressentie. 

Sur amazon : Jamais plus

28 novembre 2017

Loin de Berkley Hall / Coralie Khong-Pascaud (par Eleane)


Auteure : Coralie Khong-Pascaud
Nombre de page : 235
Editeur : City Editions
Date de sortie : 6 Septembre 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Angleterre, 1911. Derrière les murs épais de l'immense demeure de Berkley Hall, lady Catherine Davenport tourne en rond. Décidément, elle ne pourra jamais se résoudre à cette existence morne, uniquement rythmée par les tea times et les robes somptueuses. Elle aspire à autre chose que la vie d'épouse docile qui l'attend.
à Berkley Hall, il y a aussi Lydia, la femme de chambre. Une domestique, rien de plus. Pour combattre l'amertume qui l'envahit en pensant à sa modeste condition, elle écrit de petits textes satiriques dans lesquels elle moque les habitudes de ces grandes familles côtoyées chaque jour.
La vie de ces deux femmes si différentes, mais éprises de liberté et de reconnaissance, vont se télescoper d'une façon inattendue. Comme la promesse qu'un jour, une aube nouvelle se lèvera sur Berkley Hall...

L'AVIS D'ELEANE : Etant très fan de la série Downton Abbey, j’attendais avec grande impatience cette lecture où je devais retrouver cet esprit anglais de la haute où le plus important est de garder la tête haute.

Je dois avouer que j’ai été assez déçue par le livre. Les personnages manquent de profondeur, l’intrigue peut-être un peu trop prévisible et je dois dire que j’ai trouvé de pâles copies des personnages si attachants dans la série TV.

Là pour le coup, malgré que la lecture soit très fluide, je dois dire que j’ai été déçue

Note : 3/10

27 novembre 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? n°176

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 

2 - Que suis-je en train de lire ?

 

3 - Que vais-je lire ensuite ?

Je ne sais pas encore 

Et vous, que lisez-vous ?

26 novembre 2017

In my Mailbox n°107

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir

Etant absente dimanche dernier, je n'avais pas pu vous montrer les fantastiques réceptions trouvées dans BAL.

Un grand merci à Gilles Paris et son équipe !



Puis 2 nouveautés cette semaine, merci à Hachette et Dreamland

 

Et vous, quelles sont vos dernières acquisitions ?

23 novembre 2017

La lune est à nous / Cindy Van Wilder


Auteur : Cindy Van Wilder
Nombre de page : 377
Editeur : Scrinéo
Date de sortie : 14 Septembre 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Max et Olivia n’ont pas grand-chose en commun. Max, solitaire et complexé, peine à s’intégrer dans son nouveau lycée. Olivia, sociable et hyperactive, vient d’être recrutée par la très populaire chaîne YouTube « Les Trois Grâces » et s’investit dans le milieu associatif. Ils n’ont rien en commun, si ce n’est qu’ils sont en surpoids, et que le monde le leur fait bien payer. Lorsqu’ils se rencontrent, ils se comprennent instantanément. Et décident de réagir – chacun à sa manière. L’habit ne fait pas le moine, dit-on… Ni Max ni Olivia ne s’attend aux défis qu’ils vont rencontrer. Et si l’aiguille de la balance n’était pas le seul challenge ? Et s’il était possible de décrocher la lune, même après être tombé à terre… ?

MON AVIS : Jusqu'ici, je n'avais encore jamais découvert la plume de Cindy Van Wilder. J'ai vu passé à de nombreuses reprises ces titres sur la blogosphère et plus récemment "La lune est à nous". Cindy Van Wilder était présente au salon "Les Halliennales" en Octobre, ce fut pour moi l'occasion d'acheter ce roman et de rencontrer une auteure très chaleureuse et sympathique. Et désormais, j'ai découvert sa plume !

Max et Olivia ont un point commun : leur surpoids. Mais en dehors de ça, ils sont aussi différent que le jour et la nuit. Et pourtant cela suffit pour que lors de leur rencontre, ils trouvent l'un en l'autre leur alter-ego et décident de s'entraider. Car lorsque l'on ne rentre pas dans les standards, cela dérange forcément les autres qui ne se gênent pas pour vous le faire remarquer. 

D'un côté, on a Olivia alias Olive qui a énormément de détermination. Elle est très sociable et active sur les réseaux sociaux, et notamment avec son instagram "Curvy Grace" où elle prouve que la mode n'est pas forcément une question de poids. Lorsqu'elle est invitée à rejoindre "Les Trois Grâces", chaîne Youtube très populaire, Olivia est aux anges. Pourtant, cela va vite devenir un cauchemars lorsqu'elle va devenir la cible d'attaque sur son physique et ses origines. 

De l'autre, on a Max, subtilement appelé Bouboule. Déraciné de sa vie dans le Sud de la France par la séparation de ses parents, il débarque en Belgique avec son frère et sa mère. Et rien ne va être facile pour ce garçon réservé qui, en plus de son surpoids, vit avec le secret de son homosexualité. Il a peur de se confier au risque de se sentir encore plus rejeté par les autres. 

C'est le résumé et le côté contemporain de l'histoire qui m'ont attirés. Je savais que cette lecture serait forte à lire avec les sujets abordés par l'auteur et sur ce point je ne suis absolument pas déçue. La plume de Cindy Van Wilder est très efficace et nous transmet toutes les émotions ressenties par les personnages au fil de la lecture. Les thèmes sont variés comme le Cyber-harcèlement, le mouvement LGBT, le body shaming (avec l'appli Body Scalp), les origines, mais au final ne forment qu'un : la sensibilisation à la tolérance et à l'acceptation des autres. 

Ce roman est porté par le belle brochette de personnages, d'origines variés, qui constitue la "famille" d'Olivia : la bande du Dépot, lieu où chacun est libre d'être celui qu'il est sans crainte de subir le jugement des autres. Une bande d'amis qui est d'un immense soutient à Olivia, dans les bons comme dans les mauvais moments. Et Max va petit à petit s'y sentir intégré.

Laissez-vous tenter par cette belle leçon de vie qui vous fera passer par tout un tas d'émotions, du rire au larme, du désespoir à l'espoir, parfaitement ancrée dans le monde actuelle avec les risques liés aux réseaux sociaux mais aussi leurs bons côtés. Et puis ça vaut le détour car, personnellement c'est la première fois que je lis un roman qui se déroule en Belgique (surtout pour moi qui suis du Nord, à deux pas de la frontière Belge), les petits clins d'oeil de Cindy m'ont bien fait sourire. 

Sur Amazon : La lune est à nous 

20 novembre 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? n°175

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 

2 - Que suis-je en train de lire ?

 

3. Que vais-je lire ensuite ?

 

Et vous, que lisez-vous ?